>> Accueil
 

 Actuellement aucune manifestation. 
 

Ronan Dantec finances Sénat Dijon Jean-François CARON Régions Toulouse collectivités locales élus Cédis EELV FEVE Europe écologie Les Verts Cécile Duflot Catherine Hervieu réforme territoriale Pascal Canfin la FEVE écologie

Communiqués de presse |
Eolien off-shore appel d'offres : des résultats en demi-teinte

Appel d’offres : des résultats en demi-teint e

Le résultat de l’appel d’offres éolien off-shore vient de tomber. Ainsi, le consortium Edf-Alstom sort grand gagnant, remportant 3 parcs sur les 5 (Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, et ceux de Fécamp et Courseulles-sur-Mer, en Normandie). Après quelques hésitations, celui de Saint Brieux revient à l’espagnol Iberdrola et le dernier est jugé infructueux.

Pour la Basse Normandie et les Pays de la Loire, les élus régionaux que nous sommes ne peuvent que se satisfaire de ce choix. En effet, la société Alstom était déjà bien implantée dans l’estuaire ligérien, avec l’inauguration récente du plus gros prototype d'éolienne off-shore. Elle va désormais pouvoir tenir sa promesse d’installation d’unités de production à Cherbourg, pour les pales et le mât, et à Saint-Nazaire, pour la nacelle et l'alternateur. C’est une réelle bonne nouvelle pour nos territoires, pour notre économie locale et pour nos emplois puisqu’Alstom a annoncé la création de 5 000 postes à la clé.

Toutefois, deux ombres viennent aujourd’hui ternir le tableau de ce que nous imaginions être un pas décisif de notre société vers sa transformation écologique.

La première est le choix quasi-exclusif au profit d’EDF qui nous interroge. Déjà nommé il y a peu à la présidence de l’IEED France énergies Marines, il apparait pour le moins risqué de concentrer l’avenir d’une filière naissante donc fragile aux mains d'un seul énergéticien qui ne s’est pas toujours montré enthousiaste et volontaire en matière de développement des énergies renouvelables.

La deuxième ombre vient du fait que le parc du Tréport soit déclaré infructueux. Car nous sommes passés d’un objectif de 6000MW à une étape de 3000MW. Puis à la sélection de 4 parcs sur 5, représentant au final 2300 MW. Une baisse qui va rendre d’autant plus difficile à la France de tenir ses engagements, pénalisant l’essor de la filière et plus généralement des EnR.

Pour autant, l’éolien off shore et les EMR sont une véritable opportunité pour notre pays...
C’est parce que nous en sommes convaincus que nous, élu-e-s régionaux EELV, avons souhaité rappeler les enjeux et opportunités de cette filière dans la tribune jointe .

Les élus EELV :

  • François Billet (coordinateur interrégional sur les EMR pour les élus EELV)
  • Emmanuelle Bouchaud, vice-présidente régionale de Pays de la Loire
  • Christophe Porquier, vice-président régional de Picardie
  • Claude Taleb, vice-président régional de Haute Normandie
  • Peggy Kançal, élue régionale d’Aquitaine
  • Marine Lemasson, élue régionale de Basse-Normandie
  • Janick Moriceau, élue régionale de Bretagne
  • Christine Sandel, élue régionale PACA

Contact presse : Emmanuelle Bouchaud au 07.86.12.31.96 Plus d’info sur http://www.lafeve.fr/

 

Abonnez-vous au
flux RSS!
Inscription Newslettre
Archives >>
Communiqués
Diaorama de la Feve
Les vidéos
Retrouvez la Feve sur :
Nos pages Facebook Nospages Twitter


>> Liens utiles

Plan du site - Copyright © 2010 La Feve - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net

La FEVE - Fédération des Elu/es Verts et Ecologiste